Service Conseil Carrière Disponible en Français

Une recherche d’emploi efficace adaptée au marché de l’emploi des provinces de l’Ouest canadien

Beaucoup de Francophones aiment séjourner et travailler dans les provinces de l’Ouest du Canada sur une base temporaire. Beaucoup de gens de passage optent souvent pour du travail de type agricole et typiquement la ceuillettes de cerises ”cherry picking” de la Vallée de l’Okanagan, la plantation d’arbre “tree planting et les emplois à Banff. Cependant, il existe beaucoup plus d’opportunités d’emplois qui pourraient être accessible et elles sont peu explorées car elles nécessitent de la préparation et une compréhension du marché de l’emploi et de l’économie des provinces de l’ouest.

Le marché de l’emploi diffère de celui des provinces et pays francophones. Les C.V ( Résumé) se doivent d’être très précis et les employeur exigent souvent des formations de courtes durée. Par exemple, il se peut WHIMIS, CSTS, First Aid niveau soit requis pour un emploi de travail général en construction et ces requêtes sont communes.  Il est fréquent de voir des travailleurs du Québec, Nouveau-Brunswick, Ontario et France se heuter à ces petits obstacles et engloutir des milliers de dollars dans l’attente et la recherche d’un emploi lors d’un séjour.

Sandstone Counselling Centre offre une expérience et expertise sans égale pour permettre une recherche d’emploi rapide et de qualité en Colombie-Britannique, Alberta, Yukon et Territoires du Nord Ouest. Nous affrons nos services d’aide à l’emploi en ligne via courriel, vidéo et par tépléphone.

Contactez-nous pour plus d’informations info@sandstonecentre.ca –  Il nous fera plaisir de vous servir en français. Réservez votre consultation dès téléphonique ou Skype aujourd’hui. $20/10 minutes. Nous vous recommandons une converstaion de 30 minutes Pré-payées par Paypal avec un conseiller(ère) d’expérience. Une petite conversation de 15 minutes peut s’avérer lucrative et contribuer au succès de votre voyage. vous pouvez suivre cet atelier en groupe et poser vos questions afin de réduire vos frais par personne. Posez vos questions en directe. Par le passé nos conseillés ont collaboré avec des organismes tel que Carrefour Jeunesse Emploi de certaines région du Québec, nous avons aidés des centaines de francophones de partout au pays à se trouver du travail.

  • Atelier sur de le marché de l’emploi en agriculture, secteur forestiers: cerises ,vignobles, plantation d’arbre et sylviculture;
  • Atelier sur le marché du travail en construction, le secteur pétolier, et les métiers;
  • Atelier sur le marché du travail dans secteur du tourisme: l’hotellerie et la restauration, stations de ski;
  • Atelier sur le marché du travail dans l’industrie du film, animation 3D, arts graphiques et multimédia;
  • Atelier sur les professions liées au secteur de la santé;
  • Atelier sur les profession lié au secteur de l’éducation et des professions liés à l’enseignement;
  • Ateliers sur les opportunités d’Études en Colomie-Britannique.

Conception de CV et  lettre de présentation sur mesure à la carte. Pour une estimation envoyez nous un courriel à info@sandstonecentre.ca nous vous répondrons avec les détails au sujet du prix et des informations supplémentaires que nous avons besoins pour compléter votre commande. Nos services sont efficaces et abordable nous travaillons en collaboration avec nos clients.

Travail Cherry Picking, Tree Planting Work, Construction in BC

Cette section de notre site Internet est dédiée à aider les nouveaux travailleurs francophones en provenance de d’autres provinces et du monde entier. Nous vous invitons à venir consulter ce site Internet qui sera en constante évolution. Notre objectif est simple vous aider à obtenir de l’information de qualité qui pourra vous permettre de sauvez du temps et gagner plus d’argent afin de rencontrer vos objectifs.

Depuis des décennies, les provinces de l’Ouest du Canada sont fréquentées par des gens en quête de travail saisonnier. Certains de ces travailleurs finissent par s’établir dans la région mais la majorité retournera au bercail. Le marché du travail des provinces de l’Ouest peut s’avérer parfois très accessible durant certaines saisons et très restreint à d’autres moments. Les conditions d’hébergement peuvent rendre le séjour à long-terme un peu compliqué.

Séjourner dans l’Ouest du Canada pour du travail-vacances n’est pas toujours de tout repos. Il faut souvent savoir être astucieux, le succès repose souvent sur la connaissance de secrets bien gardés par les habitués et les réguliers. Les meilleurs endroits de travail sont souvent réservés aux amis des amis. Il est donc impératif de faire des amis sour la route. Bref le succès d’un voyageur-travailleur repose surtout sur sa capacité à se batir un bon cercle d’amis, une réputation solide basée sur l’éthique au travail et sa fiabilité.

Les francophones venant travailler dans l’ouest sont souvent réputés pour être de bons travailleurs. Cependant à certains endroits ils on laissés une image de fêtards tardif et leur image est prafois stéréotypé dans la culture populaire des régions tel que le Sud de Okanagan. Nous vous recommandons d’être soucieux de l’image que vous projetez, les gens des communautés d’acceuil vous le rendrons.

Il  arrive souvent que des gens qui viennent faire de la cueillette de cerises dans la région se rendent compte que ce n’est pas un emploi qui correspond à leur attente et les raisons sont multiples.

1- Les saisons varient, la qualité et l’abondance des emlois varient en fonctions des conditions météo annuelles;

2- Certaines années, il y a une surabondance de travailleurs tout dépend des conditions économiques dans les autres secteurs d’activités commerciales;

3- Les conditions d’hébergement offertes chez les employeurs sont très rustiques et ca ne conviennent pas à tous les gens;

4- L’obtention de travail est souvent reliées à la mobilité, la flexibilité et la capacité de s’adapter aux demandes sporadiques des employeurs;

5- Le travail de récolte est généralement payé en fonctiuon de la performance (à la piece ou au poids) et les prix payés par les employeurs  n’ont pas été indexés depuis les années 1990. De plus, depuis 2005 l’accès à de vastes groupe de travailleurs agricole en provenance l’étranger à contribué à créer de la compétition aux travailleurs usuel dans certains cas.

6- Le travail peut être difficiles physiquement pour des gens qui ne sont pas habitués aux tâches physiques.

7- Le cherry picking est un peu comme un sport, plus on s’y entraîne le meilleur on y devient. Le succès s’accroît avec le temps.

8- Il se peu qu’à certains endroits ou vous séjournerez que vous soyiez entouré des gens qui font un peu plus la fête que la moyenne des gens. Souvent ces conditions sont davantage observable au début de la saison estivale. Les travailleurs les plus motivés persisteront.

Bref souvent les gens décident d’entamer une recherche de travail dans d’autres secteurs d’emploi. Cependant, certains chercheurs s’emplois éprouveront des difficultés pour multiples raisons très valables.

1- La difficutés de s’exprimer en anglais: se définir comme étant billingue dans une province comme le Québec et l’être réellement sont des faits auxquels il faut savoir face avec humilité.

2- Parler anglais est une chose la culture des gens de l’ouest est distincte. Les différences sont souvent difficiles à percevoir. il se peut qu’une traduction d’un CV (Résumé) ne soit pas toujours adapté à ce que les employeurs de la région s’attendent.

3- Le marché de l’emploi de l’Ouest est bien distrinct, le système d’apprentissage des métiers est différents de celui Québec. La certification Sceau Rouge est souvent requise pour qu’un plombier, menuisier, ou électricien puisse être reconnu à sa juste valeur. A ce niveau il est possible d’obtenir de l’information en contactant ITABC et Trades Secrets en Alberta

4- Dans bien des endroits tel que des restauration de petites certifications tel que Food Safe, First Aid, Serving It Right sont nécessaires pour accéder è un emploi. Ces petites certifications sont souvent un obstabcles à obtenir un emploi rapidement.

5- Il est difficile souvent dans pendant les hautes saisons à trouver de l’hébergement de qualité à un prix abordable en fonction des salaires.

6- Il se peut aussi que l’emploi pour lequel vous postuler nécesssite un permis de conduire de l’Alberta ou de la CB et de démontrer un bon dossier de conduite.

Bref, l’accès aux emplois dans l’Ouest canadien peu parfois être un peu moins rapide qu’on s’y attend. Souvent un travailleur doit se préparer à plusieurs reprises pour accéder à l’emploi de son choix.

Il est vrai qu’avec l’accès à l’information sur Internet, les médias sociaux et les téléphones intelligents que les barrière à l’emploi s’atténuent d’années en années. Cependant, l’accès à de vrais services d’aide l’emploi adapté au besoins des francophones séjournant dans l’ouest du Canada s’est considérablement déterioré depuis 2011 avec la fermetures de plusieurs centres d’emploi.

Le Centre Culturel Francophone de l’Okanagan ccfo.org publie toujours un petit guide servant de ressource pour les gens le la région. Les Centre Culturels Francophones de diverses régions peuvent souvent servir de point de repères lorsqu’il sagit d’obtenir certaines informations en Français. Au fil des ans ces organismes ont accumulés de vaste réseaux de contacts au sein de la population francophone en mileiu minoritaires des provinces de l’Ouest Canadadien. Un bon moyen de les trouver est de rechercher la ffcb sur Internet. La fédération des francophones de la Colombie-Britannique Publie à chaque année un guide de ressources destinés aux francophones.

Parmi ces ressources vous pourrez touver des informations liés à l’accès à des services de soins de santé en français tel que Réso-Santé. Deplus, pour les francophone désireux de se partir en affaires ou investir dans les provinces de l’Ouest il est possible de Rechercher les Services de La Société de Dévelopment Économique de la Colombie-Britannique.

Pour les gens possédant des certifications en dans le domaine lié à l’enseignement,  il est possible de faire une démarche d’emploi dan ce secteur en s’informant auprès du Conseil Scolaire Francophone de Colombie-Britannique. Deplus, la plupart des commission scolaires offrent des programmes d’immersion en langue française aux jeunes élèves de régions diverses. Il est est possible de connaître leur prérequis en ce qui ça trait pour accéder à leurs emplois en contactant les Fédérations d’enseignant de chaque provinces.

Pour les francophones désireus d’accéder à des programmes pour enseigner dans les programmes d’immersion française il est possible d’accéder à des formations à UBCO et Simon Fraser University. Beaucoup d’universités offrent des programmes de ce types.

Travail-Vacances en Colombie-Britannique et Alberta

Il est bien de voyager et de travailler. Il faut surtour garder à l’idée que les employeurs qui font recours èa de la mains d’oeuvre saisonnière sont en pleine saison d’opération. Si vous vous engager nous vous cobnseillons de respecter vos entente et de vous présenter au travail au moment requus les bons employeurs vous le rendront ne serait-ce qu’en vous donnant des références pour aller travailler ailleurs chez leurs amis. Les agriculteurs on souvent des réseaux de contacts pouvant vous aider dans le futur.

En ce qui à trait aux autres insdustries les même principe s’applique il est bien de dévveloper un réesaux de références locales. Lorsque les gens reconnaissent les noms de vos employeurs précédents ils sont beaucoup plus susceptibles de vous embuacher. Cela vous donne un avantage compétitif sur les autres travailleurs.

Travel BC – Bien préparer son voyage de travail

Trouver du travail dans l’ouest canadien, nécessite souvent de la préparation n’hésitez pas à essayer de communiquer avec des employeurs en avance ou à essayer de communiquer avec des gens sur les médias sociaux. Par exemple BCTREE offre èa chaque année un service temporaire d’information au sujet de l’accèes au emploi dans le secteur agricole pour la région Kootenay-Okanagan. Ils travaillebt en collaboration avec les gens de Cherry Growers Association et les viticulteurs locaux afin d’encourager la mobilité des travailleurs séjournant dans la régions.

Il est existe aussi des associations de fermiers tel que WWOOF ceux-ci offrent un service qui mettent en contacts des voyageurs travailleur avec des fermiers qui sont prêts à échanger du travail pour de l’hébergement.

Bref, les avenues pour obtenir du travail ainsi que de l’hébergement sont multiples. Les gens doivent agir avec discernement et prudence, car les standardization ne sont pas existantes et aussi présente que dans d’autres pays ou provinces.

Un conseil à retenir s’est qu’il vaut mieux souvent vérifier les un employeurs potentiels à une bonne réputation. N’hésitez pas à tenter de vous informer auprès de diverses personnes. Généralement lorque l’endroit esr peuplés de nouveaux venus qui n’ont jamais travaillé pour cette employeur il est bien de se méfier. Les employeurs de qualité attirent fréquement des travailleurs des années précédentes.

Hébergement, transport et travail dans les provinces de l’Ouest

Une planification en avance de vos déplacements lors de votre expérience de travail en Colombie-Britannique s’avère essentielle. Les gens qui recherchent du travail ayant accès à un moyen transport obtiennent souvent du travail plus rapidement et les potentiels de revenus sont également plus élevés. Ceci dit, il est important de garder à l’esprit que les régions métropolitaine de Victoria et Vancouver peuvent offrir un accès à des réseaux de transports en commun beaucoup élaborés. Le coût du séjour quotidien en est aussi un reflèt. Un séjour dans les grandes villes est souvent plus coûteux en terme d’hébergement. C’est souvent pour ces raisons que les gens de l’extérieur cherchant du travail tentent souvent leur chances en région plus éloignés tel que l’Okanagan.

Pendant la saison estivale il est possible d’accéder à de l’hébergement rustique à faible coût. Cependant, l’accès au transport en commun est plus limités. Bref, posséder un véhicule est un atout et encore plus lorsque ce véhéhicule est équipé afin de pouvoir y séjourner pendant les périodes de travail.

Conseil santé et sécurité au travail

Nous vous encourageons fortement a vous rendre sur le site Internet du Centre Culturel Francophone de l’Okanagan afin de consulter le “Livret sur le travail agricole 2013”. Il  y a une version pdf. sur leur site leccfo.org. Pendant de nombreuses années ce guide fut édité à chauqe année par les membres de leur personnel. La dernière édition date de 2013.  Il se peut que certaines informations soient manquantes ou erronées. Toutefois, l’essentiel devrait y être et vous y trouverez des informations qui pourraient vous sauver temps et de l’argent. Nous vous recommandons une lecteure approfondies de ce guide publiée en trois langues. Ce guide à contribué au succès de plusieurs et a évité plusieurs ennuis. Heureusement grâce à l’Internet et la survie du Centre Culturel Francophone de l’Okanagan ce guide d’aide à l’emploi demeure accessible au public francophone et francophile.